Impôt sur le revenu en Belgique – Tous ce que vous devez savoir

L’impôt sur le revenu en Belgique est un impôt progressif. Plus les revenus croient, plus ils sont imposés.

Découvrez tous ce qu’il faut savoir sur :

  • Les personnes assujetties
  • La base d’imposition.
  • Les revenus imposables.
  • Le barème d’imposition en Belgique.

1. Les personnes assujetties à l’impôt sur le revenu en Belgique

En Belgique, l’impôt est dû par toute personne qui perçoit des revenus dans le pays. Le système fiscal belge est différent du système fiscal français.

Toute personne qui réside en Belgique est assujettie à l’impôt des personnes physiques sur leur revenus mondiaux :

  • Sont considérées comme des résidents belges, les personnes qui ont leur domicile ou le siège de leur fortune en Belgique quelque soit leur nationalité.
  • Le domicile fiscal est l’endroit où une personne réside de manière permanente, régulière et où elle vit et travaille.
  • Le siège de la fortune est l’endroit depuis lequel les biens du patrimoine d’une personne sont gérés et administrés.

Les personnes qui ne répondent pas aux conditions pour être considérées comme un résident belge mais qui perçoivent des revenus en Belgique sont soumises à l’impôt des non-résidents.

L’impôt des non-résidents est calculé selon les mêmes règles que l’impôt des personnes physiques résidentes.

En revanche, seuls seront imposés en Belgique :

  • les salaires perçus en contrepartie de l’exercice d’une activité professionnelle en Belgique ;
  • les revenus produits par des biens situés en Belgique.

2. La base d’imposition

L’impôt est calculé sur :

  • les salaires ;
  • les avantages en nature : repas, transport, logement ;
  • Revenus de remplacement (après déduction de la réduction d’impôt variable selon les autres revenus du foyer) : pré pensions, allocations chômage, indemnités maladie ou invalidité
  • les pensions et rentes : pensions de vieillesse, de retraite, de survie, rentes et indemnités d’invalidité permanente, pensions alimentaires ;
  • les revenus du patrimoine (imposés distinctement) : revenu cadastral, revenus locatifs, intérêts et autres revenus mobiliers.

Les salaires imposés correspondent aux salaires nets : salaires bruts – cotisations sociales – frais professionnels (forfait ou frais réels) – exonérations spécifiques à l’activité – pertes.

3. Les revenus imposables

Les revenus imposables à l’impôt en Belgique sont les suivants :

  • Revenus immobiliers ;
  • Revenus mobiliers ;
  • Les revenus professionnels (salaires, avantages en nature) ;
  • Revenus de remplacement (allocation chômage, pension d’invalidité) ;
  • Rentes alimentaires ;
  • Plus-values et bénéfices.

4. Le barème d’imposition en Belgique

Tout comme en France, l’impôt sur le revenu belge est unitaire et progressif. Le barème d’imposition comprend 6 taux :

Tranches Taux
De 0€ à 6 800 0
De 6 801 € à 8 350€ 25%
De 8 351€ à 11 890€ 30%
De 11 891€ à 19 810€ 40%
De 19 811€ à 36 300€ 45%
Au dessus de 36 300€ 50%

Avec des tranches basses et des taux élevés, la Belgique semble être un véritable enfer fiscal. Cependant, il faut tenir compte des dépenses que l’État belge effectue sans qu’il n’y ait de taxe spécifique.

En conclusion, découvrez et approfondissez vos connaissances pour vous aider à faire vos calcule de simulation sur l’Impôt sur le revenu en Belgique.

Sources : Impôt sur le revenu, Ooreka, Taco Tax.

vous pourriez aussi aimer

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

luctus massa in fringilla lectus dolor felis ut Praesent suscipit mi,